Je n’aime pas beaucoup le terme optimisation lorsqu’on parle de référencement naturel. Il laisse entendre que le travail sur le référencement d’un site web s’effectue exclusivement après sa création. L’optimisation, c’est l’amélioration de l’existant.

Or, le référencement naturel de votre site web se prépare en amont, dès la conception de votre offre. Ne succombez surtout pas à l’appel de l’assassin « laisse, on aura toujours le temps de le faire plus tard. »

En SEO, la stratégie du plus tard ne fonctionne jamais.

Vous devez au contraire miser sur le long terme, pour ne pas vous essouffler en cours de route. C’est un marathon que vous vous apprêtez à réaliser, pas un sprint.

Vous allez devoir maintenir vos efforts pendant de longues semaines avant qu’ils ne commencent à se révéler payants. Et pour que vos pages commencent enfin à remonter le long des SERP, on parle de semaines, voire même d’années avant que vous puissiez viser le fameux triangle d’or de Google, les trois premiers résultats.

Prenez deux minutes pour encaisser le coup. On vous a peut-être vendu des prestations SEO express, bon positionnement et trafic garantis : cela n’existe pas. Et non seulement une stratégie SEO express n’existe pas, mais même les meilleurs procédés ne vous garantissent pas un bon référencement naturel à tous les coups.

Rappelez-vous vos premiers ricochets : le référencement naturel vous fera ressentir les mêmes frustrations et les mêmes espoirs. Vous allez lancer vos petits galets SEO dans l’océan des moteurs de recherche, en espérant qu’ils ne coulent pas à pic et qu’ils rebondissent. Vous allez être déçu quand cela ne fonctionnera pas. Puis vous commencerez à choper le truc. Cela deviendra de plus en plus facile. Trouver les bonnes expressions clés, les insérer aux meilleurs endroits deviendra un réflexe. Et surtout, vous apprendrez à lâcher prise, car vous ne pouvez pas tout contrôler en SEO : au final, c’est toujours Google (ou l’un de ses concurrents) qui décide.

En revanche, vous pouvez préparer votre site web de façon à ce qu’il soit facilement indexable et bien positionné par les moteurs de recherche. Voici quelques pistes pour vous y aider.

Préparez un corpus sémantique cohérent

Les moteurs de recherche se servent de mots clés pour fournir des informations pertinentes aux internautes. Il est donc normal que ces mots et expressions clés constituent la matière première de votre réflexion SEO.

Le moment idéal pour préparer ce corpus ? Celui de la conception de votre offre. Car les mots clés que vous utiliserez pour votre référencement naturel ne se résument pas à de simples facteurs techniques. Ils doivent aussi traduire le positionnement et les valeurs de votre entreprise.

Consacrez du temps à cette étape. Un positionnement mal traduit par de mauvais mots clés pourra saborder toutes vos tentatives de référencement naturel par la suite.

Comment faire ?

  • Inspirez-vous des suggestions et requêtes associées fournies par Google.
  • Vérifiez le positionnement de la concurrence, et consultez le volume de recherche des termes que vous avez retenus avec l’outil de planification des mots clés de Google Adwords (gratuit à condition d’avoir un compte Gmail).
  • Construisez tout un champ sémantique autour de vos mots clés principaux, avec un générateur ou un outil SEO comme SEMrush.
  • Intégrez ces mots et expressions clés dans les zones prises en compte par les moteurs de recherche (balises meta title et meta description de vos pages et articles de blog, balise alt de vos images, ancres des liens…).

Bâtissez un site user-friendly

Avant même de créer votre site web, vous allez devoir réfléchir à son architecture. L’enjeu est double : elle doit être claire pour l’internaute et facile à indexer pour les moteurs de recherche.

Et là encore, il faudra penser SEO dès le départ : des noms de rubriques ou de catégories peu clairs n’inciteront pas les internautes à cliquer. Autant vous dire que les robots des moteurs de recherche n’en seront pas friands non plus…

Même son de cloche du côté de la navigation : les internautes doivent pouvoir se situer sur votre site, et trouver les informations qu’ils recherchent le plus rapidement possible. Les moteurs de recherche valorisent les efforts des webmasters qui rendent la navigation et l’expérience des internautes plus agréable. À bon entendeur…

Comment faire ?

  • Proposez des noms de rubriques clairs et précis, en utilisant les mots clés définis au cours l’étape précédente s’ils sont pertinents.
  • Affinez les catégories de votre blog en utilisant des tags, qui pourront aussi être des mots clés.
  • Veillez à personnaliser vos redirections et vos messages d’erreur, et vérifiez régulièrement que vos liens, internes et externes, ne sont pas cassés. Un outil gratuit comme Broken Link Checker pourra vous être utile.
  • Proposez un fil d’Ariane si votre site web comporte de nombreuses rubriques et catégories.
  • Pensez à insérer des liens internes (vers d’autres pages de votre site) pour faciliter le travail d’indexation des robots, dans vos pages comme dans vos articles de blog.

Préparez aussi vos médias

Si les robots de Google et des autres moteurs de recherche ne peuvent pas encore lire le contenu de vos vidéos ou de vos images, ils prennent en compte leurs métadonnées pour référencer vos pages.

Vous devez donc aussi préparer ces contenus spécifiques, en insérant des mots clés pertinents dans ces métadonnées. C’est d’autant plus important si votre site comporte un grand nombre d’images (comme celles des fiches produits pour un site e-commerce, par exemple).

Comment faire ?

  • Renommez systématiquement vos images, ainsi que vos fichiers audio et vidéo, en insérant des mots clés pertinents qui décrivent le contenu du média en question.
  • Pensez à renseignez la balise alt de vos images, qui correspond au texte qui apparaitra si le média ne peut pas être chargé ou lu par l’internaute.
  • Complétez la légende de chaque image, même si vous décidez de ne pas la rendre visible par la suite.
  • Compressez vos médias au maximum, afin que le temps de chargement de votre site reste acceptable pour les internautes et les moteurs de recherche.

Ces trois points vous permettront de préparer le référencement naturel de votre site web. Une fois que vous les aurez mis en place, vous pourrez passer à l’étape suivante en consultant cette check-list complète pour votre audit SEO.

Pin It on Pinterest

Share This